31 octobre 2008

Départ annoncé

Je m'en vais ou je m'en va, comme aurait dit Vaugelas. Je vais assez loin, là où je suis déjà allé plusieurs fois, et j'aime y retourner comme on retourne à ses sources, même si elles ont artificielles. Je m'en vais, mais je compte bien revenir. Où vais je ? voici un indice, j'espère bien y revoir ces fleurs qui me plaisent beaucoup.
Posté par petitesilene à 22:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 octobre 2008

Elle avance masquée

Gardons un peu de mystère, le quotidien en manque trop souvent. Gardons un peu de mystère en cachant notre nom. Gardons un peu de mystère...
Posté par petitesilene à 23:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 octobre 2008

Le lierre en lien

Une petite photo en guise de clin d'œil à Kristin qui passe de temps en temps ici. Mais je n'ai pas pu m'approcher autant que j'aurai voulu, c'est le problème des lierres qui poussent au dessus des fenêtres dans les jardins clos.
Posté par petitesilene à 21:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 octobre 2008

Désagréments et bonheurs

Parfois, importe peu le nom de la fleur qu'on a sous les yeux, car elle est promesse de fruits juteux futurs, quelques fois à proximité. Ainsi les buissons de mures, malgré leurs piquants pouvant provoquer des zébrures mordantes, arborent de jolies fleurs blanches, promesses de fruits juteux et parfumés.
Posté par petitesilene à 23:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 octobre 2008

Le début de la fin

C'était le début du printemps, les premiers crocus pointaient le bout de leur nez dans les jardins des villes, ceux qui ont un peu de chaleur par en dessous et se permettent de se colorer avant les autres grâce à la bonne pollution. Maintenant, le printemps est loin et les photos sont là pour ne pas oublier.
Posté par petitesilene à 23:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 octobre 2008

Roses elles sont, mais pas toujours

Doit ont encore présenter ces belles qui se montrent à nous dans toutes les tailles et tous les coloris ?
Posté par petitesilene à 21:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

16 octobre 2008

Le bleu pâle du ciel des Alpes

La jolie nigelle produit des petites graines noires qu'il faut éviter de consommer en de trop grandes quantités, vous risqueriez de vous en mordre les doigts. Mais la regarder ne fait de mal à personne.
Posté par petitesilene à 21:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 octobre 2008

Incognito sur l'aconit

La seule différence entre l'aconit anthore et ses deux prédécesseuses est qu'elle a la forme de la première et la couleur de la seconde. Pour la toxicité, c'est la même chose, voire pire puisqu'elle est classée fleur la plus dangereuse qu'on puisse trouver en France. Et puis, maligne, pour ne pas être confondue avec les autres, elle fleurit un peu plus tard.
Posté par petitesilene à 23:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 octobre 2008

Puisqu'on vous dit qu'elle tue

Vous ne croyez tout de même pas que l'aconit est différentes des autres espèces et n'existe su'en une seule couleur, une seule variété ? Non, heureusement, l'aconit se décline comme bon nombre de ses congénères. L'aconit tue-loup (Aconitum lycoctonum) accompagne souvent l'aconit napel avec qui elle partage les même goûts d'humidité et d'altitude variée. Et comme elle, elle est particulièrement toxique. Attention à vos doigts.
Posté par petitesilene à 23:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 octobre 2008

La douce empoisonneuse

Elle est belle, elle est bleue, elle pousse facilement, elle décore agréablement les jardins et elle est extrêmement toxique, mortellement toxique. L'aconit napel aime l'humidité et les hauteurs moyennes et est souvent présente au bord des cabanes de berger, profitant et de l'ombre et de la fertilité du terrain. Il parait que deux ou trois grammes de ses racines suffisent à faire passer de vie à trépas un être humain normalement constitué. Gare à vous.
Posté par petitesilene à 19:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]