29 décembre 2008

Trêve des confiseurs

Jamais cette période n'aura aussi mal porté son nom. De trêve point. Des conflits qu'on croyait oubliés à jamais redémarrent ici, d'autres couvaient sous la cendre bien mince de notre indifférence. J'ai ce soir une petite pensée pour ces 1,5 millions de civils coincés dans un couloir de terre, enfermés chez eux et qui voient tomber les bombes sur leurs têtes au grand mépris de la convention de Genève. Pour eux ce rameau d'olivier, même s'il est dérisoire.
IMG_6832

Posté par petitesilene à 19:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Trêve des confiseurs

    Nous communions avec toi dans tes pensées envers ceux qui souffrent de ces guerres inutiles.
    Oui pour la qualité surfaite de la mère Poulard, elle a trop d'héritiers qui ont détourné commercialement sa recette. Mais comme tu dis c'est la beauté de la rue et de ses enseignes.
    Amitiés.

    Posté par piou piou, 29 décembre 2008 à 20:52 | | Répondre
  • Les guerres sont les pires fléaux, nous espérons des hommes sages.
    Bonne année à tous.

    Posté par ceanothe, 31 décembre 2008 à 10:54 | | Répondre
  • C'est si facile maintenant de juste lancer des bombes ou des missiles sans se soucier des hommes qui vivent en dessous...
    Bonne année à toi Petite Silène

    Posté par Kristin, 31 décembre 2008 à 13:17 | | Répondre
  • Que cette année te donne plein de bonheur et de joies sublimes. Amicalement.

    Posté par piou piou, 04 janvier 2009 à 16:06 | | Répondre
Nouveau commentaire