22 décembre 2008

Ad vitam

Je voudrais saluer, en ce début d'hiver, le courage de toutes ces petites plantes qui profitent du moindre minuscule coin de terre, du moindre interstice pour se lover et lancer leurs tiges vers la lumière salvatrice. Une façon de nous rappeler que quand nous ne serons plus, quand les humains auront enfin réussi à rendre la planète invivable pour eux, ils seront prêts à prendre le relais, à recouvrir de leur feuilles et fleurs tout ce qui sera sorti de nos mains.
Posté par petitesilene à 22:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]