25 août 2011

Ramassées dans le ruisseau

Pourquoi ne montrer que les belles fleurs, les domptées qui ont fière allure, alors que toutes ont quelque chose à montrer, à faire valoir ? Aujourd'hui j'ai décidé de laisser la parole aux Circes, qu'ils soient de marais ou de ruisseau, c'est de doute façon une histoire d'humidité. On les reconnais facilement, même s'il peut arriver de les confondre avec des chardons. Les tiges en sont plus longues, jusqu'à plus d'un mètre et seules les feuilles peuvent être parfois piquantes. Fleurs très courantes, leur jolie couleur... [Lire la suite]
Posté par petitesilene à 22:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 mars 2009

Retour à la vie ?

Un rayon de soleil, quelques degrés de plus, un petit air de printemps et je sors de ma grotte dans laquelle je m'étais recroquevillée pour mieux passer l'hiver. Et puis, au détour d'une promenade dans le cimetière du Père Lachaise à Paris, je vois ces quelques crocus annonciateurs d'une nouvelle saison, la mort annonçant la vie.Alors je vais pouvoir à nouveau traquer les petites fleurs et essayer de vous en faire profiter. Bienvenus à nouveau dans l'herbier virtuel.
Posté par petitesilene à 15:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 décembre 2008

Artémise en plus vulgaire

Difficile de démêler le vrai du faux. Cette plante aurait été créée par une déesse et aurait, grâce à elle, de grandes vertus de protection contre les maladies ou tous les dangers du quotidien. L'armoise, ou artemisia vulgaris, est une plante médicinale qui a de petites feuilles assez foncées et cotonneuses par en dessous. Elle aurait des vertus apaisantes et antispasmodiques en al prenant en décoction. Avis aux amatrices...
Posté par petitesilene à 19:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 novembre 2008

A la gloire des lauriers

Le laurier rose est très courant sous nos latitudes mais, quelle surprise que de le voir au fin fond du Sahara et en fleurs par dessus le marché. Il faut dire qu'il choisit bien ses emplacement, ne poussant qu'à proximité des points d'eau, se servant le premier en cas de pluie. Nous avons ainsi marché dans une anfractuosité de quelques mètres de hauteur comme de largeur, longeant une végétation surprenante dans un lieu aussi aride.
Posté par petitesilene à 13:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 octobre 2008

Le lierre en lien

Une petite photo en guise de clin d'œil à Kristin qui passe de temps en temps ici. Mais je n'ai pas pu m'approcher autant que j'aurai voulu, c'est le problème des lierres qui poussent au dessus des fenêtres dans les jardins clos.
Posté par petitesilene à 21:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 octobre 2008

Désagréments et bonheurs

Parfois, importe peu le nom de la fleur qu'on a sous les yeux, car elle est promesse de fruits juteux futurs, quelques fois à proximité. Ainsi les buissons de mures, malgré leurs piquants pouvant provoquer des zébrures mordantes, arborent de jolies fleurs blanches, promesses de fruits juteux et parfumés.
Posté par petitesilene à 23:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 octobre 2008

Le début de la fin

C'était le début du printemps, les premiers crocus pointaient le bout de leur nez dans les jardins des villes, ceux qui ont un peu de chaleur par en dessous et se permettent de se colorer avant les autres grâce à la bonne pollution. Maintenant, le printemps est loin et les photos sont là pour ne pas oublier.
Posté par petitesilene à 23:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 octobre 2008

Le bleu pâle du ciel des Alpes

La jolie nigelle produit des petites graines noires qu'il faut éviter de consommer en de trop grandes quantités, vous risqueriez de vous en mordre les doigts. Mais la regarder ne fait de mal à personne.
Posté par petitesilene à 21:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 octobre 2008

Incognito sur l'aconit

La seule différence entre l'aconit anthore et ses deux prédécesseuses est qu'elle a la forme de la première et la couleur de la seconde. Pour la toxicité, c'est la même chose, voire pire puisqu'elle est classée fleur la plus dangereuse qu'on puisse trouver en France. Et puis, maligne, pour ne pas être confondue avec les autres, elle fleurit un peu plus tard.
Posté par petitesilene à 23:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 octobre 2008

Puisqu'on vous dit qu'elle tue

Vous ne croyez tout de même pas que l'aconit est différentes des autres espèces et n'existe su'en une seule couleur, une seule variété ? Non, heureusement, l'aconit se décline comme bon nombre de ses congénères. L'aconit tue-loup (Aconitum lycoctonum) accompagne souvent l'aconit napel avec qui elle partage les même goûts d'humidité et d'altitude variée. Et comme elle, elle est particulièrement toxique. Attention à vos doigts.
Posté par petitesilene à 23:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]